Conseils pour optimiser sa trésorerie

le 30/01/2015 à 15h25

Partager cet article:

Optimiser sa trésorerie signifie qu’il ne faut pas  avoir une trésorerie importante sur son compte en permanence si celui-ci n’est pas rémunéré, mais qu’il faut gérer sa trésorerie au plus proche de 0. La trésorerie excédentaire est alors placée sur un compte rémunéré (CDN, DAT, Sicav…).
Afin d’optimiser sa trésorerie, il est nécessaire d’établir un plan de trésorerie. Il sera d’ailleurs utile dans les relations avec vos banquiers, afin de prévoir les éventuels  besoins de financement court terme et ainsi justifier la demande des concours nécessaires à votre activité (Découvert, Escompte, Dailly, Factor…).

Ce plan de trésorerie vous est aussi indispensable pour gérer votre entreprise sur le plan financier en anticipant et ainsi éviter les difficultés.


Quelques conseils.

 

Limiter son BFR (Besoin en Fonds de Roulement)

Le principe fondamental de la gestion de trésorerie est la gestion de son besoin en fonds de roulement (BFR), autrement dit les liquidités nécessaires au fonctionnement de votre activité.
Vous pouvez le réduire en négociant les délais de paiement auprès de vos fournisseurs et clients. Dans le même état d'esprit, il faut s'assurer que ses clients sont de bons payeurs, ne pas hésiter à les relancer voire à mettre en place des procédures légales en cas de litige. Une bonne gestion du stock est aussi nécessaire.

 

Empruntez dès que cela vous est possible

Il faut solliciter un emprunt auprès de vos banquiers à chaque fois que vous réalisez des investissements (matériel, véhicules, travaux…)  et demander des financements à hauteur de 100 % HT de ces derniers. Pour ce qui est du découvert, ponctuel ou permanent, il n’est pas toujours facile de les obtenir auprès des banques. Il est donc préférable d'emprunter dès que c'est possible et sur une période la plus longue possible et évidemment au taux le plus bas ! Même si vous avez de la trésorerie pour autofinancer une partie de votre investissement, conservez cette trésorerie et placez là. Il arrive parfois que le taux de placement soit supérieur au taux auquel on emprunte, ce qui permet de faire jouer l'effet de levier.

 

Renseignez-vous sur les dates de valeur

Parmi les conditions bancaires appliquées aux professionnels et entreprises, celles des dates de valeur passent souvent inaperçues mais peuvent avoir un impact sur les agios tarifés par la Banque. Il convient de bien vérifier les dates de valeur qui vous sont appliquées et de bien les distinguer des dates d’opération. Les jours de valeur sur les chèques, les virements, les prélèvements, les traites existent toujours mais peuvent être négociés. Ces quelques jours de valeur constituent une partie du bénéfice de la banque mais peuvent être préjudiciable pour votre trésorerie. Il est donc nécessaire de connaître ces détails que votre banque oublie souvent de vous rappeler, et d’en tenir compte dans sa gestion de trésorerie.

 

Solliciter des découverts bancaires et placer vos excédents

La trésorerie fluctue souvent de la même manière dans certaines entreprises, avec des jours fortement créditeur et d’autres proche de 0. La solution pourrait être de placer l’argent seulement sur les périodes excédentaires, c’est-à-dire quelques jours, ce qui ne sera pas optimum en terme de rendement de sa trésorerie (SICAV de trésorerie à très court terme).

Si vous négociez des ouvertures de crédit, il ne sera pas nécessaire de débloquer cet argent placé et ainsi vous pourrez placer une partie de votre trésorerie sur des supports apportant de meilleures performances (CDN, DAT, Sicav…). Cette réflexion dépendra aussi des taux de découvert ainsi que des taux de placement obtenus. De plus, en ayant un compte d'épargne bien distinct de votre compte courant, vous saurez précisément l'argent disponible tout de suite pour une dépense urgente, les charges courantes seront payées avec la trésorerie d'exploitation.

En conclusion pour bien optimiser sa trésorerie, il est nécessaire de se renseigner auprès de sa banque sur les conditions générales applicables, ne pas hésiter à négocier et à faire jouer la concurrence pour obtenir des concours court terme nécessaires à votre gestion de trésorerie. Il est par ailleurs indispensable de mettre en place un outil de gestion de trésorerie.

 

Erwan GUILLOSSOU
www.keracourtage.fr
 

Posez une question publique
Aucune question
Votre nom :

Votre e-mail :

Votre question :