Un outil de modelisation très utile pour décider

le 24/11/2014 à 12h12

Partager cet article:

Lors de la création d’une entreprise ou du développement d’un projet, un outil de simulation constitue souvent une aide indispensable dans ses choix et dans ses décisions. 

 

Cet outil de simulation, généralement réalisé sur tableur Excel, modélise la formation du résultat et de la trésorerie du projet. Les différentes variables sont identifiées. Les formules de calcul, sur la base de ces variables ou de résultats de calculs intermédiaires, sont définies selon le process de l’activité pour aboutir au résultat et à la trésorerie.

 

Cet outil de simulation, utilisé pour réaliser des projections, permet de répondre à la question «que se passerait-il si ? » «what if ?».

 

Beaucoup de personnes trouvent des réponses grâce à Excel à des questions ponctuelles du type «que se passerait-il si ? ». Mais, comme ces fichiers n’ont pas été conçus pour analyser différents scénarios sur un résultat d’ensemble, ils ne jouent qu’un rôle limité d’aide à la décision.

 

Dans une modélisation financière, les variables sont toutes regroupées dans une page séparée, les différents niveaux de résultats sont mis en évidence, les normes du secteur sont mises en perspective. On peut ainsi « jouer » sur ces différentes variables pour mesurer leur incidence sur le résultat ou la trésorerie.

 

Pour chaque scénario envisagé, il est ainsi facile d’identifier les variables sensibles, à savoir celles qui ont une forte incidence sur le résultat ou la trésorerie et les variables peu sensibles.

La fonction d’analyse de scénarios d’Excel s’avère bien utile pour présenter sous forme de matrice les différents résultats obtenus selon les variations de deux variables.

Les variables sensibles seront étroitement surveillées. Lors de l’élaboration de prévisions budgétaires, les hypothèses les concernant seront étudiées attentivement pour limiter le plus possible la fourchette d’incertitude. Ensuite, lorsque l’activité aura démarré, ces variables sensibles constitueront les indicateurs clés à suivre régulièrement dans un tableau de bord.

 

Les résultats opérationnels et financiers de toutes les actions envisagées sont ainsi mesurés : investissement, réorganisation, restructuration, changement opérationnel, etc.

Cet outil de simulation permet de circonscrire le risque, de mieux planifier ses opérations et de prendre les meilleures décisions d’affaires. Il aide à l’élaboration de prévisions financières cohérentes pour un business plan.

 

Il est recommandé de tester la fiabilité de l’outil de simulation avec les données du passé. Ainsi en renseignant les variables à partir des données de l’année écoulée, l’outil de simulation devra donner, s’il a été correctement conçu, le résultat ou la trésorerie réellement constaté.

 

Elaborer un outil de simulation prend du temps et nécessite une certaine expérience. Les experts en modélisation d’affaires peuvent aider à développer un outil sur mesure.

Ils vont disséquer le modèle d’affaires du projet pour concevoir un outil interactif. Ils développent des outils précis et simples à utiliser, capables d’évoluer au fil du temps et toujours représentatifs de la réalité de l’entreprise.

 

Petit exemple

Prenons l’exemple d’un hôtel pour mieux comprendre. Les principales variables seront :

  • Nombre de chambres disponibles

  • Taux d’occupation

  • Prix moyen de vente par nuitée

  • Temps moyen de nettoyage d’une chambre

  • Coût horaire moyen de nettoyage d’une chambre

  • Taux de recouchage

  • Coût moyen de blanchisserie par séjour

 

Les calculs intermédiaires porteront sur :

  • Ventes

  • Charges de nettoyage

  • Charges de blanchisserie

  • Marge brute hébergement

 

La modélisation financière, aussi simple soit-elle, permet de répondre aux questions suivantes :

  • Que se passerait-il en cas de variation du prix de vente ? Quelle incidence sur la marge brute ? Est-ce possible sur le marché ?

  • Que se passerait-il en cas de variation du taux d’occupation ? Quelle incidence sur la marge brute ? Comment y arriver si cette variable est sensible ?

  • Que se passerait-il en cas de variation du temps moyen de nettoyage d’une chambre ? Quelle incidence sur la marge brute ? Comment réduire ce temps moyen si cette variable est sensible ?

  • Que se passerait-il en cas de variation du taux de recouchage ? Quelle incidence sur la marge brute ? Comment joueur sur le taux si cette variable est sensible ?

  • Que se passerait-il en cas de variation du coût moyen de blanchisserie ? Quelle incidence sur la marge brute ? Comment réduire le coût moyen de blanchisserie si cette variable est sensible ?

 

En définitive l’outil de simulation permet de se poser les bonnes questions et de prendre les bonnes décisions. Cet outil pourrait bien vous aider à devenir votre meilleur conseiller d’affaires !

 

Stéphane LEPINE

CLP & Associés

s-lepine@wanadoo.fr

 

Posez une question publique
Aucune question
Votre nom :

Votre e-mail :

Votre question :