Véhicules aérien à décollage vertical

photo de l'annonceur n° 47665

Flycopter qui conçoit, fabrique et vend des véhicules aérien ultra léger à décollage vertical monoplaces, biplaces et plus avec un concept unique de cockpit stabilisé, recherche un associé DAF, inves.


Annonce n° 28127 - Maine-et-Loire (49) - date annonce

Stade d'avancement : Prototype finalisé
Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

LES BESOINS
Compétences recherchées :Recherche des candidats motivés, convaincus par mon concept, sincères et francs.

Un ou des candidats associés pour fonder une entreprise apte à évoluer.

Etant plus technique, je souhaiterais au moins un associé financier, ayant des compétences comptables et juridiques.

Je suis ouvert à toutes bonnes volontés souhaitant adjoindre ses compétences ou moyen au projet, projet à fort potentiel mais un pari sur l'avenir.

Basé sur le modèle "Jetson aero" fondé par un technicien et un financier, partant d'un prototype en 2017 pour 400 exemplaires monde en 2022.

Paré à décoller et à amorcer une rupture dans le transport personnel ?
Recherche :
  • Mentor
  • Freelance
  • Associé
  • Investisseur
  • Stagiaire
  • Alternant
 
  • Business development
  • Finance-comptabilité-contrôle de gestion-CFO
  • Juridique
Rémunération envisagée :Investisseur, mentor, associé, stagiaire, freelance, bénévole: de 1 à 49% des parts de l'entreprise, à terme salaire type CDD, CDI possibles, ou des produits ou services du type : polo, modèle réduit, chassis prototype numéroté premier de série, modèle personnalisé, ouvert à négociations.
Montant total souhaité : 200 000 € Montant minimum par investisseur : 100 000 €
L'ÉQUIPE
Nombre de personne(s) dans le projet : 2
Alain
Voir le profil LinkedIn
Voir le profil LinkedIn
Profil de l’équipe et apports : Montant apport en capitaux : 4 000 €

Alain, de la conception à la gestion du projet industriel.
DUT génie mécanique productique.
Salarié de l'entreprise "Delta BE" depuis presque 20 ans, en conception et réalisation d'études mécaniques et de systèmes automatisés pour les plus grands noms de l'industrie dans de nombreux domaines.

Fabiola BTS commerce international

L'équipe est pour le moment constituée de bénévoles et de la famille et d'amis.
Ambitions de l'annonceur : Trouver des investisseurs de confiance et au long terme, développer des produits de qualité abordables, simples et technologiquement en avance sur ce nouveau marché naissant.

Le concept permet une sécurité accrue sur tous les moyens de transport actuel (le moyen de transport le plus sur étant l'aviation, avec des moteurs surnuméraires et un parachute ballistique pour tout l'appareil, des fonctions simplifiées et automatisées, une conception tournée autour de la protection des personnes).

Un mode de transport efficace en énergie, pas de frottement sur le sol, de frottement de roulement, pas de stop, de feux de circulation, pas d'embouteillages, compatible hybride ou tout électrique, ouvrant à des aides de recherche et développement BPI et Européen, et à des labels comme par la fondation "Solar Impulse".

Supplanter le modèle de la voiture, pour le même encombrement et le même coût, s'affranchir de la route et de ses contraintes.
DESCRIPTION DU PROJET
Description détaillée du projet : Le business model est celui de "Jetson Aéro" :
Fabrication d'un prototype fonctionnel à l'échelle 1 pour un coût estimé à 150 K€.

Sur les réseaux et en démonstrations physiques, montrer le prototype avec essais pour enregistrer des préventes monde internet.

Enfin produire des séries en fonction des précommandes pour sécuriser les commandes et faire de la trésorerie, modèles expédiés en kit pour montage par l'utilisateur final ou par le biais de concessionnaire automobile, aviation, garagiste, bateau.

"Jetson aéro" a été fondé en Suède en 2017 entre 2 associés ; en 2022, ils ont vendu 400 exemplaires à 90 000 USD prévendus 250 000 USD.

La marge prévue est d'environ 30% par appareil.

Flycopter a atteint 2 000 vues mensuelles sur le seul Pinterest et a été finaliste du concours LFA2021.

Flycopter repose sur des technologies existantes et fonctionnelles, mélange de motorisation quadricoptère comme Jetson, Ehang, avec des ailes de type Opener Blackfly qui sont des ailes rigides d'avion type cri-cri, le tout avec un système de cardan comme sur tous les véhicules pour une architecture basée sur les ulm pendulaires ou les deltaplanes.
Les points forts du projet : Les modèles sont innovants car uniques et basés sur des concepts et des technologies existantes comme les avions, les drones avec caméra "Gimball" stabilisée, les multicoptères et les moteurs capables de transporter des charges supérieures a un homme.

La rupture technologique basée sur les moyens les plus efficaces que sont l'avion et le multicoptère permet de bénéficier du meilleur des 2 technologies, un vol stationnaire stable sécurisé autonome permettant un décollage vertical sans piste dans un encombrement réduit et un vol rapide efficace et économe avec peu d'infrastructures.

La technologie Flycopter permet de passer du mode hélicoptère au mode avion sans motorisation supplémentaire, aussi simplement qu'un oiseau bascule du sol au vol, avec en plus un gain de confort aussi simple qu'un oiseau gardant la tête à l'horizon pendant tout son vol.

Cette architecture offre de nombreuses possibilitées techniques et commerciales sur plusieurs marchés émergeants le véhicule aérien personnel à décollage vertical et le taxi aérien comme déjà testé pour les JO à Paris en 2024. Un appareil léger compact capable de décoller et atterrir n'importe où pour se déplacer par les airs de façon autonome ou piloté manuellement avec une autonomie en constante progression et des sources d'énergie renouvelables.

Le point fort les technologies existe, des démonstrateurs concurrents ont prouvé la faisabilité, mais personne n'a proposé de solution aussi aboutie et simple que Flycopter, un muticoptère ultra léger à aile suspendue.

La législation quand elle existera, classera l'appareil en ULM, soit pilotable avec un simple brevet équivalent à un permis à 1 500 €, un QCM et 2 épreuves dont une au sol, voir aucune licence en mode VULM très léger dans certains pays, amérique du nord et pays du golfe.
La concurrence : La force des concurrents réside dans leur nombre et leur développement, ainsi que par leurs investissements, mais sur plus de 4 400 concurrents monde, seuls "Ehang", "volocopter" et "Jetson aero" commercialisent des "taxi volant".

La faiblesse des concurrents, à part pour le "Jetson one" et le "Blackfly" Opener et les modèles "Ehang", ce sont des appareils très lourds de catégorie avion hélicoptère demandant des pilotes hors catégorie ULM, très consommateurs en carburant, en maintenance, d'un coût élevé, demandant des pistes ou des vertiports (Flycopter se pose sur 1 ou 2 places de parking, ou dans un "garage" de 19 m²).

Citons "Joby", "Cityairbus", "KittyHawk", "Lilium Jet", etc.

Aucun ne possède la technologie permettant un vol horizontal avec aile (les oiseaux sont les plus grands migrateurs sur terre) et un décollage vertical aussi simple et léger, confortable et sécurisant.

LAISSEZ UN MESSAGE PRIVÉ AU PORTEUR DE PROJET

Pour recevoir une réponse, laissez vos coordonnées après avoir cliqué sur le bouton "Envoyer"

Envoyer
Pour recevoir une réponse, laissez vos coordonnées

Envoyer

RECOMMANDEZ LE PORTEUR DE PROJET

Rédigez une recommandation du porteur de projet

Envoyer

AUTHENTIFIEZ-VOUS


Envoyer

VOTEZ


En savoir plus

Posez une question publique

Aucune question
Votre nom :

Votre e-mail :

Votre question :