Comment valoriser son entreprise

le 04/04/2018 à 11h00

Partager cet article:

 

Ce qu'il faut retenir

-       Les deux méthodes les plus couramment utilisées pour valoriser une entreprise sont les DCF (capitalisation de flux futurs de trésorerie) et analogique (multiple observé sur des transactions comparables).

-       La divergence entre deux méthode de calcul ne doit pas excéder 20 %.

-       La méthode des DCF suppose un business plan sérieusement réalisé et un taux d'actualisation finement calculé et argumenté. Le taux d'actualisation correspond à la somme pondérée de la rémunération des actionnaires et des créanciers financiers. La méthode des DCF permet d'obtenir la valeur de l'entreprise. La valeur des capitaux propres est égale à la valeur d'entreprise moins l'endettement financier net.

-       La méthode analogique se base souvent sur le multiple d'EBITDA observé sur des transactions récentes et comparables. Toute la difficulté de la méthode réside dans le choix de ces transactions. Seront privilégiées les transactions portant sur une part significative du résultat et payées en numéraire (et pas en actions). Lorsqu'un multiple d'EBITDA est utilisé, le calcul donne la valeur de l'entreprise (capitaux propres plus endettement financier net).

-       Pour la valorisation particulièrement délicate des start-ups, lire cet article.

 

 

Pour en savoir plus

Postez un commentaire
Aucun commentaire
Votre nom :

Votre e-mail :

Votre commentaire :