Comment choisir un bon nom de marque, d'entreprise ou de site internet ?

 

Le nom de marque est une étape tout aussi importante que votre business plan pour monter votre propre entreprise. C’est ce qui fait son identité, car c’est la première chose que verront vos clients potentiels, c’est ce qui vous différencie de vos concurrents sur le marché et vous rends unique.

Il a également une grande influence sur le rapport qualité-prix de vos produits, un même plat dans un fast-food sera beaucoup moins cher que dans un restaurant américain par exemple.

Ainsi, il faut être très minutieux lors de ce choix.

Pour procéder, il est possible d’avoir recours à Internet en utilisant tout simplement  un générateur en ligne, ou bien suivre les étapes ci-dessous :

 

  • Étape: Déterminez la clientèle que vous comptez viser

Il est nécessaire que vous connaissiez bien votre cible.                  

Il faut connaître la tranche d’âge de vos clients potentiels, leurs situations familiales et leurs classes sociales…

 

  • Étape 2 : Déterminez l’univers culturel de votre entreprise et ses concepts

C’est-à-dire votre :

  • Histoire : d’où vous venez ? Comment est née votre entreprise et dans quelles conditions sociales ?
  • Vision : l’objectif que vous avez envie d’accomplir à travers la création de votre marque.  À titre d’exemple le site 5euro.com aide les entrepreneurs à trouver des travailleurs en freelance à portée de main pour leur rendre un service le plus rapidement possible et ainsi leur éviter des frais supplémentaires et inutiles pour des employés qui au final ne sont nécessaires que de temps à autre.
  • Valeur : les principes que vous défendez et les qualités que vous promouvez à travers votre campagne de marketing.
  • Personnalité : c’est-à-dire ce que vous laisserez paraître de votre entreprise à vos futurs clients grâce à votre interface Web ou bien le design de vos produits.
  • Produit : mettez le point sur ce que vous comptez proposer à votre clientèle, le type de produit si ça sera des vêtements, des services, des produits cosmétiques, l’alimentaire…

C’est une étape primordiale pour élaborer votre nom de marque qui doit refléter votre identité et votre histoire.

 

  • Étape 3 :  Le brainstorming

Prenez le temps de noter toutes les idées qui vous viennent en tête lors des étapes qui précèdent, les offres promotionnelles que vous pourriez proposer, les slogans, la campagne de marketing que vous mènerez, la cause que défendra votre entreprise, les images fortes, les sons, les jeux de mots, les clichés sur votre produit et surtout le message que vous cherchez à transmettre.

Toutes les idées sont bonnes à prendre.

 Laissez libre cours à votre imagination sans non plus trop vous éloigner du point principal.

 

Après avoir longuement donné libre cours à votre imagination, il est temps d’orienter vos recherches dans un seul et même sens, qu’ils tournent tous autour d’un même point, qui fera office de votre USP, le fondement de votre entreprise.

Classez vos idées par ordre de priorité de façon à rester en accord avec ce que vous voulez laisser paraître à vos futurs clients et en mettant en avant le message que vous cherchez à transmettre à travers votre marque.

Privilégiez l’utilisation d’un langage qui sera en adéquation avec la tranche d’âge et la classe sociale (des produits bas de gamme ou haute gamme) que vous ciblez, car par exemple la langue natale convient plus aux personnes âgées, mais moins aux jeunes qui utilisent majoritairement l’anglais.

Ainsi suivant tout cela, vous allez réduire votre liste de propositions issue du brainstorming, à une liste plus ciblée qui va remplir tous vos critères et respecter votre vision des choses.

 

  • Étape 5 : Choisissez des noms de marque qui correspondent à votre concept et le définissent

Nombreuses sont les méthodes pour choisir votre nom de marque parmi elles :

  • Vous pouvez utiliser un nom de marque qui définit parfaitement votre concept comme ‘’Mon jouet’’. Néanmoins, vous n’allez pas vraiment vous démarquer de vos concurrents et par la suite vous ne marquerez pas l’esprit de vos clients.
  • Employez des jeux de mots en accord avec votre domaine et vos produits tels que « Esthéti-Chien » qui est un salon de toilettage pour chiens. Par ailleurs, cette variante peut vous conduire vers un nom de marque qui porte à confusion, qui n’est pas compréhensible par tous.
  • Associez deux ou même trois mots-clés en rapport avec votre entreprise, pour en faire qu’un, comme Sécurité + Internet = Sécunet c’est un nom qui conviendra bien à une boîte de cyber Security.
  • Faites usage de la phonétique pour réécrire des mots simples comme le célèbre site de rencontres Meetic dont le nom provient de rencontrer = meet et mythique une rencontre mythique.
  • De plus, il existe une variante qui est très utilisée ces derniers temps, qui consiste à employer des mots qui n’ont aucun rapport avec votre activité et qui sont basés sur une orthographe particulière, une certaine sonorité originale qui accroche dans la tête des clients potentiels comme le site d’annonce en ligne canadien nommé Kijiji.
  • Utilisez le nom d’une personne célèbre de préférance en relation avec votre domaine. Cette technique est souvent utilisée dans le domaine des écoles, ainsi ils portent le nom des savants qui ont marqué l’Histoire comme Einstein, Descartes…
  • Inspirez-vous d’autres langues et d’autres cultures, en traduisant l’un des mots-clés de votre concept en une langue étrangère comme l’enseigne internationale d’ameublement et de décoration CASA, puisque casa signifie maison en langue espagnole.
  • Optez pour le mimétisme, qui consiste simplement à tenter de ressembler à vos concurrents leaders du marché, mais sans non plus faire du copier-coller, tirez d’eux le meilleur et développez leurs idées à votre sauce. Cependant, faites attention pour ne pas vous retrouver dans la contrefaçon et ainsi éviter un quelconque procès judiciaire.

 

  • Étape 6 : Assurez-vous de sa disponibilité 

Suite à la liste vous avez préalablement faite où les noms sont classés soigneusement par ordre de préférence, il est temps que vous vérifiiez :

  1. S’il convient et respecte votre concept de base.
  2. S’il n’existe pas déjà dans le marché.

 

Postez un commentaire
Aucun commentaire
Votre nom :

Votre e-mail :

Votre commentaire :