Avec Mutum, plus on partage des objets et plus on en possède

le 12/03/2016 à 16h22

Partager cet article:

Mutum est un terme juridique du droit romain qui désigne un contrat d’entente mutuelle. Constatant qu’il y a en moyenne 34 objets utilisés moins de 3 fois par an dans les foyers français, Frédéric Griffaton, 26 ans, et Mathieu Jeanne-Beylot, 24 ans, ont souhaité donner une nouvelle vie aux objets comme les perceuses utilisées en moyenne 12 minutes dans leur vie. Mutum se positionne ainsi comme une véritable innovation sociétale.

Concrètement, Mutum est une plateforme participative de prêt et d'emprunt d'objets entre particuliers. A chaque action réalisée sur le site (inscription, référencement d'un objet, prêt...), l'utilisateur gagne des mutums. Il pourra ensuite les dépenser en empruntant des objets.

Le prix en mutum des objets est calculé à partir du prix du bien à son achat, mais aussi et surtout son état et son âge. Il donne donc une nouvelle valeur à l'objet : sa valeur d'utilisation. Comme Candy Crush et Happn, si il manque des crédits, l’utilisateur peut en acheter auprès du site. Grâce au système de géolocalisation, ce sont les objets les plus proches qui s’affichent, avec leurs disponibilités.

Mutum recrée ainsi une relation de confiance et encourage la proximité entre voisins afin de faciliter la vie des utilisateurs. Cela passe aussi par la mise en place de communautés de quartiers, d'universités ou d'entreprises sur la plateforme. Cette proximité rendra possible l'accès à des milliers d'objets gratuitement.

Si les utilisateurs de la plateforme sont pour le moment essentiellement situés en Ile-de-France, Mutum a vocation à se déployer sur toute la France, puis à l'international.

Mutum propose une solution de consommation durable et responsable, basée sur l’économie circulaire : produire, utiliser, réutiliser encore et encore, puis recycler, produire à partir de ces matières recyclées… et recommencer !

Pour rendre encore plus important l’impact environnemental, Mutum met en place un éco-calculateur capable de calculer l'impact social et environnemental de chaque partage effectué sur le plateforme. Davantage qu’un outil de sensibilisation, il impliquera les utilisateurs dans la boucle de l’économie circulaire.

La plateforme propose un service 100% sécurisé avec un système d’empreinte de carte bancaire et la possibilité de télécharger un contrat d’une page. Les avis d’utilisateurs permettent également de savoir comment se sont passés les précédents prêts/emprunts de chaque utilisateur.

Depuis le 6 octobre 2014, date de sortie de la version beta de la plateforme, Mutum a bouclé une levée de fonds de 1 million d’euros, dont 550 000 euros auprès de la MAIF.

Posez une question publique
Aucune question
Votre nom :

Votre e-mail :

Votre question :